• Thanks for stopping by. Logging in to a registered account will remove all generic ads. Please reach out with any questions or concerns.

COMITE DU MEMORIAL DU DERNIER CONVOI DE DEPORTATION EN SEINE-ET-MARNE

Cne C

New Member
Reaction score
0
Points
0
COMITE  DU  MEMORIAL  DU  DERNIER  CONVOI DE  DEPORTATION  EN  SEINE-ET-MARNE

*-*-*-*-*


Avril  2012


Rappel historique
Nanteuil-sur-Marne et Saâcy-sur-Marne sont deux villages du nord-est de la Seine & Marne dans le canton de La Ferté-sous-Jouarre. Ils sont situés de part et d’autre de la Marne, à la limite de l’Aisne sur la ligne SNCF de Château Thierry et Strasbourg depuis la Gare de l’Est.

Le 15 août 1944, le dernier train de déportés (I.264) quitte la gare de Pantin pour l’Allemagne avec 2.400 résistants et résistantes détenus à la prison de Fresnes et au Fort de Romainville. Le 16 au matin, il s’arrête dans la plaine de Luzancy car le pont ferroviaire enjambant la Marne a été détruit par l’aviation britannique. Les prisonniers, encadrés par des SS, vont parcourir à pied plusieurs kilomètres pour rejoindre la gare de Nanteuil-Saâcy, de l’autre coté de la Marne, où un train conduira les hommes à Buchenwald et les femmes à Ravensbruck.  65% n’en reviendront pas.

Dans ce convoi se trouvaient 9 Compagnons de la Libération.

Une plaque apposée sur la façade de la gare de Nanteuil-Saâcy rappelle l’histoire de ce dernier convoi. Tous les ans, au 16 août, une cérémonie rend hommage à ces déportés.

Le projet de mémorial
L’idée d’un mémorial a été lancée lors de la cérémonie du 16 août 2006. Un Comité du mémorial a été créé en 2008 sous l’égide de l’Office Départemental des Anciens Combattants (ODAC) de Melun. Le Bureau comprend les organisations patriotiques locales et départementales, ainsi que les collectivités territoriales voisines.

Pour perpétuer le devoir de mémoire, le Comité s’est proposé d’installer un wagon, sur un terrain proche de la gare et qui a été mis à la disposition du Comité par la mairie de Saâcy-sur-Marne.

La SNCF a retrouvé un wagon (40 hommes – 8 chevaux) qui a servi à la déportation et l’a généreusement offert au Comité. La réfection en toute conformité historique, financée par le Comité, a été parfaitement réalisée dans un atelier de la SNCF. Le wagon a été transporté sur le site le 12 octobre 2011 (une cérémonie patriotique a été organisée à Béziers à l’occasion de son départ).

L’aménagement a commencé mais il reste encore à implanter un mur de verre où seront gravées les premières strophes de la chanson Nuit & Brouillard de Jean Ferrat, à rappeler que ce convoi transportait également des aviateurs alliés, à installer l’électricité,  à sécuriser le mémorial pour l’accueil du public et notamment les personnes handicapées, à planter un massif de roses Résurrection de Ravensbruck, …




Les Déportés étrangers
Les déportés français ne se sont pas rendu compte sur le moment de la présence dans le train de déportés alliés. Ce n’est qu’à leur retour que les recherches ont permis d’identifier environ 330 déportés étrangers dont 83 américains, 57 britanniques, 26 canadiens, 9 australiens, … essentiellement des aviateurs dont les avions avaient été abattus au-dessus de la France.
A leur arrivée dans le camp de concentration de Buchenwald, ces déportés ont été traités comme des espions. Ils ont été ensuite transférés dans un camp de prisonniers de guerre.

Le Comité qui souhaite également rendre hommage aux déportés étrangers a pris contact avec les autorités de ces pays ainsi qu’avec leurs organisations patriotiques.

Coût et financement du projet
Le devis initial du projet était de l’ordre de 108.500 euros. Cela couvrait d’une part l’acquisition, la réfection et le transport du wagon, et d’autre part l’aménagement et la sécurisation du terrain. Les mairies de Nanteuil et de Saâcy apportent leur appui administratif et logistique. Pour des raisons d’efficacité, le siège du Comité a été fixé en mairie de Saâcy qui a apporté le terrain et prendra en charge les frais de fonctionnement (éclairage, assurances, maintenance,…).

Ce projet n’a été rendu possible qu’avec le soutien des organisations patriotiques locales, départementales et nationales, des particuliers témoins de cette époque et du grand public, mais aussi des collectivités locales de Seine & Marne et d’ailleurs, ainsi que des Pouvoirs Publics, et de la SNCF. Le financement n’est pas encore complètement bouclé et nous acceptons encore volontiers les dons et subventions.

Inauguration le samedi 23 juin 2012 à 17h
Le mémorial qui aura mobilisé les énergies des derniers survivants de cette époque, sera, notamment pour les jeunes générations, le seul lieu de mémoire de la Résistance et de la Déportation en Seine & Marne. Il permettra l’organisation de visites ou de manifestations mémorielles, patriotiques ou pédagogiques. Lieu de mémoire, il s’insérera dans l’offre culturelle, historique et touristique du département. Il pourra s’inscrire dans le réseau des autres musées de la Résistance et de la Déportation.
La cérémonie annuelle du 16 août sera naturellement conservée.

L’inauguration a été fixée au samedi 23 juin 2012 à 17h et nous serions honorés que vous puissiez y assister.

Le Secrétaire du Comité
Jean-Pierre Camelot

jean-pierre.camelot@wanadoo.fr
33.6.80.17.50.84
 
Top